samedi 25 janvier 2014

Les puiseuses d'eau - Ahmed Laghmani


irrésistibles puiseuses d'eau
quand elles montent vers la source
frêles silhouettes et gorges nubiles
brodent, sous leurs tuniques rouges,
du sang matinal ou du crépuscule
la traine de sultane empourprée 
qui rallonge leurs tuniques
et au rythme cadencé du pas
leur grâce se dandine à chaque pas


La Source des Femmes (Film marocain)
                                              
quand elles nous croisent sur le chemin
ce sont des yeux baissés aux cils plissés
serait-ce l'amour qui les consume sous l'habit
et tant pudique qu'il se niqabe de leurs paupières ?
nous restons aux aguets nous demandant
mais qui est celle-ci? mais qui est celle-là ?
qui sont donc ces houris irrésistibles ?


La Puiseuse d'eau
Par Jacqueline Sarah UZAN






                                                     


 Ahmed Laghmani
Traduit par Ahmed Amri
     25.01.2014






Version arabe de l'extrait traduit:

والوارداتُ الفاتنات روائحٌ للنبع بين صبيِّةٍ وكَعاب
حمرُ الغلائل قد نسجنَ من الضحى ومن الأصيل، مضرّج الجلباب
يخطرْنَ في خطواتهنَّ كأنما يحسبنَ للإيقاع ألف حساب
يلقينَنا فعُيُونهنَّ إلى الثّرى مشدودة الأجفان والأهداب
أهو الهوى تحت اللحاف مؤجَّجٌ؟ ومن الحيا مُتنقّب بنقاب؟
ونظلُّ نسأل بعضنا عن هذهِ، عن تلك، عن هاتيك في إعجاب
أحمد اللغماني- النص الكامل هنا

Sur ce blog, voir aussi:

Ahmed Laghmani: l'inaltérable cœur sur une lèvre (article)

L'étreinte de l'oasis de Ahmed Laghmani (traduction)

Okamoto - Mokhtar Laghmani (Traduction)