samedi 30 mars 2013

Ali Zammour: Avez-vous lu les inédits de la révolution?












Ni divers gauche panarabisme
baathisme ni droite ni maoïsme
retroussez un peu la chape
et vous la verrez coiffée d'un béret
la révolution

I-

Avez-vous lu les fatwas de l'éminence grise
que Karadhaoui guide de la néo-révolution
a émises?

Déposez vos armes
plus rien ne vaille la chape emblématique
béatique symbole de liberté!
Et ne vous étonnez pas qu'on vous dise
Éminence Grise et consorts
nous sommes capables
de faire couler un bâtiment de guerre naval
à la magie d'une pincée d'encens et de benjoin!

II-

à la baraka d'une chape verte
et  quelques psaumes dits
par les fakirs thuriféraires
aux nettes frappes de l'ardent bendir
pour agaillardir l'ardeur de la transe
à réciter malouf et soufi citer
ne vous étonnez pas qu'on vous dise
Éminence Grise et consorts
on peut reprendre aux impies Jérusalem
et faire de Sinaï une province égyptienne!

 III-

nous reprendrons Inch Allah le Golan
pour autant que nous soyons dans la grâce de la chape
et Inch Allah rendrons son Age d'or
à notre histoire passée
ni frontières ni multiconfessionnel ni étatique
de Tanger à Bagdad puis à Médine
aboli sera le passeport
unifiée la nationalité

IV-

debout partisans de la chape,
faites le salut rituel!
vite alignez-vous derrière
pour la guerre prêts au jihad
car sans ses vertus à la chape
rien vous ne pouvez faire
la chape ayant au passé milité
en clandestinité de sainte
vomissez tout ce qu'on vous fit ingurgiter
dans ces putains de païens livres
"la pensée impie, oh, oui!
d'origine occidentale"

V-

ne suivez guère Guevara
ni sa guerre à Patrice et révolutionnaires
révolu ce vieux mensonge
à duper niais partisans
révolu legs de partis bolcheviques
à la trique s'il le faut
alignez-vous derrière la chape
escapes et colonnes du futur émirat
dont l'émir Inch Allah sera
de la secte polaire.

VI-

A Lénine dites haut:" rassurez-vous!
c'est sous Banna et la bannière
que  prolétaires marchent désormais
aux lutte de classes caduques
les caciques préfèrent mieux
multiconfessionnelles luttes
entre chiites de confession
et confession de sunnites
ce n'est pas la caduque révolue
lutte à dialectique
non que non que non
c'est au bon principal cacique
de décider quelle voie aux suivants
populaire ou pas à suivre
à la lumière des phares barbus
et leurs barbes de henné teintes!

VII-

de ces jours le gouvernail est aux barbes
et sous la chape de bitume hamdoullah!
l'Immaculée révolution est féconde
en sus -hamdoullah encore-
Qatar de ses rials nous aime
qui à l'égard des peuples
est très généreux et prévenant

mais attention!
en sourdine Qatar nous a vendu
un fichu agenda infecté
concocté par les soins du sionisme

VIII-

Qatar a pompé à l'excès du liquide
et fait de l'antique chimère un caïd
à la lutte des peuples le dos tourné
à-reculons sur la voie passéiste
quant aux sectes et consœurs confessions
au grand jour toutes émergeant
pullulent elles et leurs surenchères
s'adjugeant comptant payés
religion de saints et saintes
plus sionisme-normalisation
et enfin l'anormal panarabisme

Avez-vous ouï dire -curieux ce dire ouïe!
avez-vous ouïe dire la voix cheikhale
comme Tartuffe se contredisant
qui dit non à Palestine
les armes et la lutte armée
sans l'aval ni l'appel
de la musulmane con-frérie sainte
il ne leur manquerait si éclairés
que frapper d'apostasie sainte
les pénitents et le commun des croyants
tous devenant gibier de potence
pour leur sainte inquisition

X-

Cheikh, tu as tort de parler ainsi
et de bénir les fatwas de tes compères
Mon avis est que tu es sénile
mythomane pris au piège de tes mensonges
un État califatif, ou le fictif 6e califat
mon pays n'en veut pas
cuirassé de ses Lumières
et sa pensée laïque: un bastion

XI-

mon pays par vous est imprenable
inviolables sont ses forts
au tir de vos fatwas inébranlables
mon pays ne fait cas
ni du flux de votre obscurantisme
ni du babisme de vos barbes
ni de postulant cheikh coquin
qui prend pour putain la Tunisie!

Le Pays-de-la-verdure sait
ce qu'était votre passé
et quel fascisme incarnent les barbes

Ali Zammour ( Texte arabe sous ce lien)
Traduction: A. Amri

30.03.2013