mardi 6 mars 2012

Le voile n'est pas une obligation islamique (Traduction)





L'auteur de ce texte, Cheikh Mustafa Mohamed Rached, était un éminent professeur de la charia et du droit islamique à l'Université d'Al-Azhar. Pas très conforme au rigorisme d'une certaine pensée islamique sclérosée, il ne tarde pas à se faire beaucoup d'ennemis dans les
milieux conservateurs égyptiens. Outre ses courageuses postions au sujet du hijab qu'on découvrira en lisant l'article ici traduit, sa contestation de l'interdit coranique frappant l'union d'une musulmane avec un non musulman, entre autres lectures dynamiques du Coran et de la Tradition, ne peuvent laisser indifférents les cerbères de la doxa obscurantiste. 

 En 2008, Cheikh Mustafa Mohamed Rached est invité à Chypre par des compatriotes coptes qui voulaient lui témoigner leur sympathie, tant l'originalité et d'ouverture d'esprit de ce cheikh pas comme les autres les subjuguaient. L'homme accepte avec plaisir cette invitation, alors que ses détracteurs, à l'affût, qui cabalent depuis longtemps pour lui rogner les ailes ne ratent pas le coche.  Pour avoir assisté aux fêtes du nouvel an organisées sur cette île sous l'égide de l'église égyptienne et "récidivé" en se rendant à une autre église chypriote, des journaux égyptiens annoncent la conversion du "mécréant" au christianisme. Pure calomnie, cela va de soi, mais apparemment bien orchestrée et bénéficiant de l'aval d'hommes haut placés. A son retour en Égypte, Cheikh Mustafa Mohamed Rached apprend que la Sûreté de l’État lui a retiré sa nationalité. Sans autre avis ni formalité. Sans qu'aucun tribunal n'ait enquêté ni statué sur l'affaire,  Dr Mustafa Mohamed Rached est cloué au pilori depuis 4 ans. La paranoïa puritaine des islamistes qui n'ont reculé devant rien pour briser la vie et la carrière de cet universitaire égyptien n'a d'égale que la lâcheté des politiques refusant de le réhabiliter.   Mustafa Mohamed Rached n'arrête pas pour autant de se battre pour dénoncer l'infâme cabale et recouvrer ses droits de citoyen égyptien.

Ci-dessous la traduction d'un article rédigé par ce cheikh, qui démontre de façon structurée et étoffée que le hijab n'a d'islamique que les "bonnes intentions" de ceux qui en prônent le port. En passant au crible les versets du Coran en rapport avec le voile, ainsi que l'unique citation de la Tradition supposée corroborer tels versets, soit le même corpus servant de support aux prédicateurs du hijab,  l'auteur nous convainc à bon droit que non seulement le voile n'est pas une obligation islamique, mais que la lecture du Coran faite par des abrutis n'engage que les abrutis!


Ces jours-ci, ce qu'on appelle voile islamique est en vogue et se propage à un rythme frénétique. Le port
du voile fonde son credo sur une présumée prescription de "couvrir la tête", alors que le Coran ne mentionne nulle part telle prescription. Il y a néanmoins une fratrie de cheiks qui a tenu à en faire une obligation et considérer celle-ci comme l'un des principaux piliers de l'islam. Ces cheikhs altèrent de la sorte les fins de la charia islamique et passent à côté de l'interprétation correcte des Textes. Refusant toute approche rationnelle de ceux-ci, ils s'attachent bien plus à une translation statique fondée sur la lecture littérale et non soumise à la raison. De surcroît, ils décontextualisnt les Textes et interprètent ceux-ci selon leurs caprices, imitant en cela quelques uns de nos anciens cheiks, comme si les avis de ces derniers étaient sacrés et n'admettaient aucune remise en question. Il y a là un écart par rapport à l'approche correcte fondée sur le raisonnement argumenté et l'interprétation. Les sourates sont censées s'interpréter en vertu de leur contexte historique et en rapport avec les raisons ayant motivé leur révélation. Or ces cheikhs s'arrêtent au niveau strictement littéral des sourates et omettent fâcheusement ce qui fut aux origines de leur révélation. Cette démarche s'explique soit par des raisons purement arbitraires, soit parce que les "bonnes intentions" de ces cheiks plaident pour ladite interprétation, leurs capacités analytiques, pour une débilité d'ordre cérébral ou psychologique, ne leur permettant pas d'aller au-delà!


Ceci ne concerne pas uniquement la question de ce qu'on appelle voile mais touche aussi à des centaines de questions importantes.Si nous nous intéressons aujourd'hui exclusivement à la question du hijab c'est parce
que d'une part le champ de notre propos ne permet pas d'évoquer les autres questions, et d'autre part parce que la question du hijab interpelle présentement la raison du musulman comme du non musulman. D'autant qu'elle est devenue, aux yeux des non musulmans, un critère en fonction de quoi le sens, l'objectif et la nature de l'islam sont (mal) discernés.
Il n'est que de réfléchir sur l'attitude de certains Etats de pays non musulmans pour lesquels le voile islamique s'assimile à un mot d'ordre politique, lequel mot d'ordre conduit à diviser les citoyens et instaurer entre eux une forme de ségrégation. En témoignent les heurts qui s'en sont suivis et la révocation de certaines employées attachées à ce qu'on appelle voile.

Quelle est donc la vérité à propos du hijab? Quelles en sont les significations? Et quels arguments religieux invoquent  ceux qui prétendent que le voile est une obligation islamique?

Nous allons passer au crible les allégations érigées en dogmes à ce propos, en faisant appel à la raison, la logique et l'argument. Parce qu'il nous faudra débarrasser l'islam de ce dont on l'affuble à tort.
En vérité les allégations de ces cheikhs se révèlent tordues et incohérentes. A commencer par le jargon qui emploie tantôt "hijabالحجاب" tantôt "khimar الخمار " et  quelquefois aussi "jalabib الجلابيب ". La confusion à ce niveau précis démontre qu'ils passent à côté du sens exact qu'ils visent, en l'occurence la couverture de la tête. Ce qui signifie que ces messieurs veulent à tout prix accréditer leur dogme, et de façon arbitraire.

Primo: le terme "hijab" signifie au sens dénotatif du terme:" cloison ou mur". Le "hajb" de quelque chose signifie sa couverture. Une femme "mahjouba" est une femme cachée par une cloison.
Quant à la sourate révélée au sujet du hijab, elle concerne exclusivement les épouses du Prophète. Et elle appelait à séparer celles-ci des compagnons du Prophète par une cloison. A ce propos, ni les oulémas ni les cheiks n'ont la moindre  divergence d'opinions. Et la sourate les Partis (Al-Ahzab), dit au verset 53:" O vous qui croyez [en Dieu], n’entrez pas dans la maison du prophète à moins qu’il vous soit donné la permission de manger, et vous ne devrez forcer en aucune manière une telle invitation. Quand vous finissez de manger, vous devrez partir; n’engagez pas avec lui de longues conversations. Ceci incommodait le Prophète, et il s'embarrassait pour vous le dire. Mais DIEU ne s'embarrasse pas de vous révéler la vérité. Si vous devez demander à ses femmes quelque chose, demandez-le-leur derrière une cloison.
Ceci est plus pur pour vos cœurs et pour les leurs. Vous ne devez pas outrager dans son honneur le Messager de Dieu. Vous ne devrez pas épouser ses femmes après lui, car ce serait une grave offense à la vue de Dieu."
Ce verset comporte trois préceptes: le premier concerne la conduite des compagnons quand ils sont invités à manger chez le Prophète (SWS); le deuxième concerne la cloison ou la paroi qui doit séparer ces compagnons des épouses du Prophètes et le dernier l'interdit qui empêche ces compagnons de prendre pour épouse l'une des femmes du Prophète (SWS) après la mort de celui-ci.
Ainsi le mot "hijab" remis dans son contexte nous permet-il de comprendre qu'il avait pour objectif de mettre une barrière entre les femmes du Prophète (SWS) et ses compagnons. Il en ressort aussi que cette disposition  concernait uniquement les épouses du Prophète (SWS). Elle ne s'étend ni à ce qu'il "a pu avoir comme odalisques" ni à ses filles  ni au reste des musulmanes. Autrement, le verset l'aurait dit explicitement et généralisé la disposition pour toutes les croyantes musulmanes.

Deuxio: comme la citation de ce verset pour étayer l'obligation du port de voile  entendu comme "couverture de la tête" n'est pas pertinente, ces mêmes cheikhs se rabattent sur le verset 31 de la sourate de la Lumière (Ennour): " Invite les croyantes à baisser pudiquement une partie de leurs regards, à préserver leur vertu, à ne faire paraître de leurs charmes que ceux qui ne peuvent être cachés, à rabattre leurs voiles sur leurs poitrines."
Ce verset a été révélé parce qu'à l'époque du Prophète et bien avant encore, les femmes portaient des coiffes qui couvraient leurs têtes et laissaient pendre la traine de ces coiffes sur le dos. En même temps, ces femmes étaient décolletées, qui laissaient nus le cou et le haut de la poitrine.
D'ailleurs, une autre thèse assimile "al-khimar" à une abaya. Par conséquent, ce verset demande  aux femmes de rabattre la couverture de la tête sur l'encolure, autrement dit leur recommande de cacher ce qu'un décolleté peut révéler. Le verset ne visait donc, à sa révélation, que l'amendement d'un usage courant. Parce que l'islam n'autorise pas la femme à s'exhiber dans un décolleté découvrant de façon voyante la poitrine. C'est dire que le verset n'entend pas imposer tel ou tel vêtement ni surtout le port du voile. Mais il recommande seulement la couverture de la poitrine! Et c'était pour permettre aux musulmanes de se faire distinguer au milieu des non musulmanes portant éventuellemnt un décolleté.

Tertio: remettons dans son contexte le verset 59 et l'évocation des "jalabib", sourate les Partis (Al-Ahzab): "O prophète, dis à tes femmes, tes filles, et les femmes des croyants qu’elles devront rallonger leurs
vêtements. Ainsi, elles seront reconnues [en tant que femmes justes] et éviteront d’être insultées."
Ce verset a été révélé dans la circonstance qui suit: à l'époque de la révélation, il était de coutume  que les femmes, toutes conditions confondues, aient le visage découvert, quand en rase campagne et faute de selles dans les habitations, elles devaient déféquer ou uriner. Et il y avait incessamment quelque fieffé coquin qui regardait en cachette ces femmes dans une telle posture. Quand le Prophète (SWS) en a été prévenu, ledit verset lui a été révélé pour établir un signe de reconnaissance, une distinction, permettant de ne pas confondre dans la foule des croyantes femmes libres, esclaves et odalisques. Et cela afin que les femmes libres ne soient pas lésées dans leur honneur.
C'est dans cet esprit-là qu'Omar Ibn Al-Khattab, quand il voyait une esclave ou une odalisque masquée, c'est-à-dire complètement couverte ou rabattant sur son visage son abaya, il lui donnait un coup de fouet. Par tel châtiment,  le compagnon du Prophète voulait préserver le port distinctif des femmes libres (Cf Ibn Taymiya - Le hijab et le port de la femme pour la prière).

Quarto: la citation du propos attribué au Prophète (SWS): selon Abou Daoud citant Aicha, celle-ci citant à son tour Asma Bent Abou Bakr qui s'étant introduite un jour chez le Prophète (SWS) et rapportant ce qui suit: le Prophète (SWS) lui avait dit:" Asma, sache qu'il ne sied à aucune femme ayant atteint la puberté de montrer d'elle-même autre chose que ceci et cecla." Et le Prophète aurait montré son visage et la paume de ses mains.
En vérité ceux qui s'appuient sur cette citation pour soutenir que le hijab fait de la couverture de la tête une obligation invoquent un texte à source unique, et non un texte sur quoi concordent plusieurs références de source sûre, qui bénéficie de la tradition et du consensus. Le texte ne peut donc être doté d'autorité autre que "consultative". Il ne peut servir ni à fonder une disposition législative légitime ni à l'annuler.

C'est à Dieu de juger de notre bonne foi. Et à part Sa voix nous ne suivons d'autre chemin.

Cheikh Mustafa Mohamed Rached

Traduit par A. Amri
06.03.2012

Texte original:
http://nowearhijab.blogspot.com/2010/07/blog-post_703.html


41 commentaires:

  1. oui la je ss parfaitement daccord avec vous ,car le probleme des pays musulmans que chaqu'un de nous explique,autorise ,interdisent des trucs a sa maniere,c pour cela on va jamis devlopper

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pfffffffffffff société malade d obligation

      Supprimer
  2. Bof, oui, si on veut donner quelques droits au musulmanes pourquoi pas. Mais ce Coran franchement! Qui parle d'esclaves (le plus normalement du monde!), et de femmes qui risquent d'être insultées (alors que c'est celui qui insulte qui devrait être critiqué). Tout le Coran est a jeter à la poubelle, mais je comprend que vous n'ayez pas la force mentale de voir la vérité en face, donc vous passerez votre temps à trouver des explications abracadabrantes et "logiques" de la raison pour cet amas de bêtises. Et l'explication des esclaves, vous l'avez? Du mari qui peut frapper sa femme? Vous allez me dire que c'était appliquable pour cette période de l'histoire mais plus aujourdhui? Oh et puis zut, Allah Yahdikoum.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chere ami, ma conscience me dicte de te repondre, dans une ere aussi obscure que l'etait el jahilya et plus globalement le moyen age, le féodalisme etais le dogme, il y'avait des esclaves, et la femme etais considerer comme tel, le plus fort dicter sa loi, alors vient l'islam il est venu petite a petite changer les moeurses un changement brusque n'aurai entrainer que plus de souffrance, et d'obscurantisme (se referer au livre de gustave lebon "la psychologie des foule") alors qu'il parles d'esclavagisme, ou d'odalisque est tout a fait normal parce que c'etais une réalité bien concrète, et sa te choque parceque t'a aucun recule , tu penses comme un etre du 21émé siècle avec tout les progrès sociaux immatérielles que t'a acquis, le détournement et l'instrumentalisation de l'islam ne fait pas d'elle une religion corrompu c'est les etres qui le sont, l'islam est une religion de paix d'amoure et d'équités, et surtout de progrès elle a libérer l'esclave, et cherches a rendre l'homme meilleur plus vertueux une sorte de "surhomme de Nietzsche" , et tou ce que tu dis sur la violence faites au femme n'est que pure idiotie, le prophete SWS aider ses femmes dans les corves domestique (comme sa on supprime cette idée du machisme musulman), autre chose il etais romantique d'une tel facon par exemple quand il voyer une de ses femme boire d'un verre il buver du méme et metter ses levre sur la trace des levres de sa femme je crois que c'etait aicha RAA, et pour les insultes faites aux femmes, il ne faut pas oublier que la femme est plus faible que l'homme du moins physiquement :) , et elle est sujete a leur caprices et a leur humeur, dieux nous a crée tous different il a crée des gentils comme il a crée des moins gentils, et l'homme reste un être faible quides par ses pulsions et l'islam est la pour canaliser et rendre meilleurs les hommes, ne retiens que sa, ton interprétation de l'islam est influencer par de fausses perceptions et un rejet total de ses dogmes parce que tu veut vivre comme tu en a envie sans dieu, ni religion que tu crois t'emprisonnera dans un mode de vie servile et sans jouissance terrestre, il se pourrait que tu vivra heureux mais tu auras tort sur tout ce qu'est l'existence. et moins sarcastiquement que toi je te souhaite vraiment que rebi yehdik

      Supprimer
    2. tu te donne le droit de parler de l'islam et de l'insulter or tu ne le connais meme pas, certains non musulmans reçoivent une très mauvaise image sur l'islam, dans cette vie "dounya" tu es libre fais ce que tu veux, qd tu sera devant Dieu à ce moment là ça sera trop tard.
      @cartelo.mhd : j'aime bien votre réponse, même nous les musulmans, parfois on a pas les bons arguments pour défendre notre religion.

      l'histoire de ce cheikh c'est comme celui qui a dit qu'une femme pour qu'elle ne porte pas le foulard devant des hommes étrangers comme le jardinier les amis de son époux..., elle leurs donne le sein ...., ils veulent salir l'image de l'islam enfin rabi yahdihoum we yahdina ajma3ine

      Supprimer
    3. salam alaikoum. c'est dommage k bcp de seurs musulmanes parlent de l'Islam comme si elles etaient des non musulmanes. subhanallah!!! seurs reveillez vous, la femme n'a jamais ete maltraité par lIslam. si les musulmanes parlent mal de l'Islam, c;est par manque de connaissances. le port du hijab il est tres claire dans le Coran.KAllah nous guide tous.Amineeee

      Supprimer
    4. EL wayl Allah t´infligeras un cancer de poumon wallah vas te doucher et fais une tawba

      Supprimer
    5. Le Coran est plus utile que tu ne le crois et si tu te permet d'insulter le Coran, c'est normal qu'il ne te sert à pas grand chose mais certes le Coran est véridique.

      Supprimer
  3. la religion a toujours servi pour le maintien des dictateurs

    RépondreSupprimer
  4. Salam aleykum wa rahmatullah wa barakatuh, malgré vos grosses erreurs et vos insultes envers la parole de Dieu, j'essayerais de rester la plus douce et la plus sincère possible comme nous l'a enseigné le prophète sws. Je voudrais rappeler à anonyme 2 ( puisque vous n'avez pas de nom) que l' Islam favorise l’abolition de l'esclavage. Abu bakr as siddiq a libéré Billal sous le conseil du prohète sws. Le Coran dit que les meilleurs d'entre nous ne sont pas les gens de couleur ou les blancs ou les arabes mais bien les meilleurs en religion.
    Toujours pour anonyme 2, les femmes qui ne portent pas le voile risque d'être insultées ou risque t'elles d'êtres ofensées? C'est possible, les hommes sont des animaux qui n'ont aucune pudeur pour certains et Dieu a voulu protéger la femme qui lui est chère. L'insultant est à blamer et est blamer par le Coran ( lis le mieux).
    Pour anonyme 3, les dictateurs ne sont pas maintenus par la religion car l' Islam explique le comportement du dirigeant et les 4 califs l'ont bien expliquer ( lire biographie de Abu bakr, Omar, Uthman...). Le dirigeant ne doit rien avoir de plus que son peuple ( voir histoire du tissus sous Omar). Les dictateurs sont en place pour eux mêmes et pour les dirigeants occidentaux. N'as tu pas vu les peuples souffrir? Tu crois que Khadafi était aimé de son peuple? Tu crois que Khadafi était un religieu? Aprés tous les pêches engrengés? Tu crois qu'il était aimé de Dieu? Non, il était aimé de Sarkozy, de Angela Merkel jusqu'à ce que le peuple se rebelle. Et c'est toujours la même histoire. Pour vous informer il vous suffit d'ouvrir des livres.
    Pour anonyme 1, le problème des pays musulmans c'est qu'ils ne respectent rien et qu'ils oublient vite la religion avec le pouvoir. Les interdictions et les autorisations ont toujours un fondement ( les intêréts...).
    Et puis, avant d'essayer de changer un pays, il faut changer le peuple. Et si il y 'a une mauvaise application de l' Islam, c'est sur vous n'allez pas aller trés loin.

    RépondreSupprimer
  5. c'est koi ça, le hijab n'est demandé en islam? n'importe quoi

    RépondreSupprimer
  6. Bien dit Sarah , écoutez les anonymes , ce n'est pas la faute de l'islam s'il n'est pas appliqué comme il faut , l'islam est un ensemble de règlements liées l'un à l'autre aucun ne doit être négligé , q'il y'a un meurtre en France celà ne voudra pas dire que la France tolère le meurtre c' bien la même chose pour l'islam ,quand au Hijab , moi avant je ne portais le foulard c' quà l'age de 20 ans que je le porte , j'avais lu cette fatwa citée en haut et je vous dis la vérité , un jour après l'avoir lu , j'ai porté le Hijab ! , et bien oui , au début en la lisant ce texte il ma semblé être très convaincant , mais par la suite bcp de reflexions me sont venues en têtes , j'ai commencé à penser à tous les bien faits du Hijab ce qui etait bcp bcp , j'ai vu combien les femmes qui le portent semblait belle et illuminées , en plus de ça si le Hijab n'etait pas obligatoire pour quoi donc les chrétiens et les juifs pratiquants le portaient ,et même ceux qui ne le portent pas mettent en moin un chapeau ou un léger foulard en tête , d'ou vient cette tradition d'après vous ?
    en tous les cas maintenant je ressens la différence entre porter le Hijab et entre ne pas le porter , bien qu'avant aussi j'était réspécteuse t aussi réspéctée par autruit , mais maintenant je me sens doublement réspéctée , je me concentre plus sur ma personalitée que sur mon apprence ( bien que je reste toujours élégante )je me sens plus valorisée :))) et relire ce texte sa ne me fait absolument pas regréter , je me laisse jamais prendre par des fatwa qui me prenne pour une idiote

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bjr, le voile n'est pas une obligation (dans le quotidien) chez les chrétiens.Il est recommandé lors de la prière ou pour rentré dans une église...

      Supprimer
  7. haha sarah tu me fais rire , tu es ki pour traiter les hommes d'animaux imbécile va , ds le coran est dit : "wala tanabazu bil al9abi"
    finalement c'est toujours les non religieux ki pratiquent et respectent la religion. au fait moi c anonyme 8 hahah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis une femme je ne défends pas les hommes ni Sarah mais, elle a dit : les hommes sont des animaux qui n'ont aucune pudeur pour certains, elle a rajouté pour certains, en plus plus bas elle a parlé des khalifa qui sont bien des hommes, il fallait bien lire, en plus les gens ( hommes ou femmes ) c'est des degrés des plus bons au plus mauvais

      Supprimer
  8. Mais c'est quoi cette fatwa ça se voit que ce n'est pas logique et que c'est entièrement faux! si le hijab n'est pas obligatoire alors pourquoi qu'on on va au haj la femme doit porter le hijab sinon sa prière n'est pas accépté et en voiçi la preuve le hadîth suivant : "Dieu n'accepte la prière de la femme pubère que si elle est voilée (khimâr)." [Tirmidhî (344), hadîth
    hasan, Abû Dâwûd (546), Ahmad (25028), Ibn Mâja (647)].Et
    Dieu (le Très-Haut) a dit : {Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines} (24/31) et quand Dieu le très haut dit {Et dis aux croyantes) c'est qu'il parle des femmes croyantes c'est pas seuleument des femmes du prophète (SWS).

    RépondreSupprimer
  9. http://www.moheet.com/2012/06/11/%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%B2%D9%87%D8%B1-%D9%8A%D9%86%D9%81%D9%8A-%D9%85%D9%86%D8%AD-%D8%AF%D9%83%D8%AA%D9%88%D8%B1%D8%A7%D9%87-%D8%AD%D9%88%D9%84-%D8%AF%D8%B1%D8%A7%D8%B3%D8%A9-%D8%AA%D8%B2%D8%B9%D9%85/

    RépondreSupprimer
  10. لا حول و لا قوة الا بالله

    RépondreSupprimer
  11. Sourate 33 : Les Parties (Al-Ahzab)
    53. O vous qui croyez, n’entrez pas dans la maison du prophète à moins qu’il vous soit donné la permission de manger, et vous ne devrez forcer en aucune manière une telle invitation. Quand vous finissez de manger, vous devrez partir ; n’engagez pas avec lui de longues conversations. Ceci blessait le prophète, et il était trop timide pour vous le dire. Mais DIEU n’est pas intimider par la vérité. Si vous devez demander à ses femmes quelque chose, demander leur derrière une barrière (hijab).
    Ceci est plus pur pour vos cœurs et pour leurs cœurs. Vous ne devez pas blesser le messager de DIEU. Vous ne devrez pas marier ses femmes après lui, car se serait une grave offense à la vue de DIEU.

    Le terme « hijab » désigne littéralement « voile », « rideau » ou enc
    ore « séparation».Il n'est notée nul part et clairement qu'il s'agit d'un voile recouvrant les cheveux, les oreilles, la nuque.
    De plus, ce verset s'adresse exclusivement aux femmes du Prophète Mohamed ( paix sur lui), elles ne sont égales à aucunes autre croyantes : 33.32. O épouses du prophète, vous n’êtes pareil à aucune autre femme, si vous observez la droiture.

    Paix à vous

    RépondreSupprimer
  12. Si Le voile est obligatoire moi ausi je cherche la verité sur le voile mais si j'ai bien lu le voile est obligatoire : La femme musulmane a signé un contrat avec Allah en disant :
    « Il n’y a pas de Divinité digne d’être adoré hormis Allah », et parmi les clauses de ce contrat, il y a le Hijab, et c’est une protection pour son honneur et sa dignité.( = Le Cha'ad)
    La définition large du Hijab : C’est la séparation complète et totale de l’homme et de la femme étrangère de façon à ce que l’homme étranger ne la voit jamais.Etranger : c’est à dire, licite au mariage
    Voilà la raison pour laquelle l’Islam ordonne à la femme de demeurer dans sa maison et il ne lui est pas permis de sortir que pour une nécessité.

    Je pense que la preve ci-dessous est largement suffisante cepaendant vous pouvez vérifier :


    Allah dit : (Ô prophète! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles (Jilbaab) : elles seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux) [Al-Ahzaab : 33 : 59]


    Dans ce verset, Allah dit au prophète (paix sur lui) de dire à ses épouses, à ses filles et aux femmes des croyants :


    * De ramener sur elles leurs grands voiles (Jalaabiib, pluriel de Jilbaab).


    * Pour qu’elles soient reconnues comme étant des femmes libres et non des esclaves ou des femmes non-musulmanes.


    * Et pour qu’elles ne soient pas offensées par les hypocrites pervers, lorsqu’elles sortent à l’extérieur.


    Ibn Kathir1 dit:(Allah ordonne Son messager (paix sur lui) d’ordonner aux femmes croyantes – en commençant par ses épouses et ses filles, à cause de leur noblesse – de ramener sur elles leurs Jilbaab, pour les distinguer des femmes nonmusulmanes et des esclaves […]

    RépondreSupprimer
  13. Si vous trouvez le mot hijab pour la tenu vestimentaire de la femme dans le Coran, je mets moi demain le hijab !! C'est soit disant musulman ne savent même pas lire le Coran !! MDR

    RépondreSupprimer
  14. Vous chercher des pretextes pour ne pas voir des femmes musulmanes porter le hijab alors que vous n'avez même pas étudier pour la majorité l'arabe littéraire !
    Et les femmes qui s'imaginent que le voile n'est pas une obligation, je vous conseille de faire des recherches plus approfondies et de vous adresser directement à Dieu par le biais des invocations afin qu'il vous apporte la vérité sur ce sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai étudié l'arabe littéraire et je suis d'avis que le Coran est mal interprété! J'ai lu et relu ces versets, résultat: aucune obligation, aucune référence claire à la tenue!

      Supprimer
    2. meme obligé wach rahalna , lfaida ana manelbesch hada allé n3ich wida bghit nrouh lenar si vraiment kayenenar hhhhhh
      chkoupi yelaabouha bikom

      Supprimer
  15. Voici la preuve de l'obligation du hijab islamique

    Le Très Haut dit : « O Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » Sourate 33 ; v 59.

    Ibn ‘Abbâs – qu’Allah soit satisfait de lui ainsi que son père – a dit : " Allah a recommandé aux femmes croyantes au cas où elles sortent pour un besoin, de voiler leurs visages en couvrant leurs têtes avec leurs grands voiles et de laisser un seul œil découvert ". Or la parole d’un compagnon est un argument qui, selon certains savants tient lieu d’un Hadith (élevé) au Prophète, paix et bénédictions d’Allah sur lui. Comme l’affirme Ibn ‘Abbâs – qu’Allah soit satisfait de lui – le dévoilement d’un seul œil ne s’impose qu’en cas de nécessité : par exemple pour voir la route. Mais s’il n’y a pas de nécessité de dévoiler un œil, alors il n’y rien qui l’oblige.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu es un menteur, montre mois le versé qui dit ça !
      le versé 33:59 dit d'allonger les vêtements ( djelleban ) tu vois ou le mots hijab ou autre dans ce versé !
      C'est très dangereux d'attribué un mensonge à Allah !

      Allah n'a jamais utilisé le mot hijab pour désigné la tenu vestimentaire !
      même dans la sourate 24:31 Allah demande au femme de caché leurs jouyoub ( fente ) qui est le début de la poitrine !

      En plus de ça tu te bases sur un hadith moursal (cassé) , alors que la parole de Allah est la plus véridique !!!!!
      soubhanallah !

      mentir au sujet des paroles de Allah est très grave !

      Que ALLAH pardonne tout repentante INCHALLAH !

      Supprimer
  16. Je ne suis pas d'accord avec l'article et son l'interprétation qui n'est fondé sur aucune preuve tangible.Le Hidjab est l’habit porté au dessus du foulard, c'est-à-dire la mante (cape).

    Oum Salam – qu’Allah soit satisfait d’elle – a dit : " Quant ce verset fut révélé, les femmes des Ansars (gens de Médine) sortirent calmement, on dirait qu’elles portaient sur leurs têtes des corbeaux et portaient des habits noirs ".
    Autre Hadith pour celles qui ont un doute :
    Abou Obeyda As-Salmani a mentionné que les femmes des croyants avaient l’habitude de porter leurs grands voiles au-dessus de leurs têtes de sorte que seuls leurs yeux étaient visibles pour voir le chemin.

    RépondreSupprimer
  17. D'autres preuves de l'obligation du voile, j'invite les personnes qui ont un doute de bien vouloir vérifier les sourates citées ainsi que l'authenticité des hadiths mentionnés.

    Le Très Haut dit : « Nul grief sur elles [de paraître non voilées] au sujet de leurs pères, leurs fils, leurs frères, les fils de leurs frères, les fils de leurs sœurs, leurs femmes (de suite) et les esclaves qu'elles possèdent. Et craignez Allah. Car Allah est témoin de toute chose. » Sourate 33 ; v 52.

    Ibn Kathîr – qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit : " Quand Allah a recommandé aux femmes de se voiler en présence des étrangers, Il a précisé que cela n’est pas obligatoire en présence des proches parents énumérés par exemple dans la sourate 24 « …qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs… » Sourate 24 ; v 31.

    Voilà donc quatre argumentations tirés du Saint Coran montrant l’obligation du port du Hidjab pour la femme en présence des hommes étrangers (qui peuvent l’épouser) et le premier argument ou verset renferme à lui seul cinq sortes d’argumentions.

    RépondreSupprimer
  18. mais qu'est ce que tu racontes, moi je suis parfaitement arabisé, et je peux te dire que dans notre Saint Coran que Allah ta3ala n'a jamais mentionné de se couvrir la tête ni le visage ! Allah dit dans le versé 24:31 de tiré le khimar (vêtement) sur le jouyoub ( fente en arabe ) qui est interprété par l'homme comme poitrine ! et dans la sourate 33: 59 Allah ta3ala dit à la femme d'allonger (djelleben) ses vêtements, Allah ta3ala n'a jamais utilisé le mot hijab pour la tenu vestimentaire !

    Attention, si tu ne sais pas lire l'arabe, faut l'apprendre, mais ne dit pas que Allah a dit tel ou tel chose alors que c'est faux !
    Que Allah nous guide vers le chemin de la droiture et qu'il nous éloigne les mauvais gens !
    Inchallah.

    RépondreSupprimer
  19. Toute âme est l'otage de ce qu'elle a acquis !
    ALLAH ( Exalté ) dit :"Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès .ALLAH ( Exalté ) dit :"Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le coeur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier." ( Coran ).
    Parmi les signes de l'Heure:-..."Les femmes seront dévêtues tout en étant habillées. " Hadith du Prophète Mohamed ( Que La pais et le salut d'ALLAH soient sur lui ).
    Mr Amri " le véritable croyant ne ment pas , il ne trahit pas son coeur et ne laisse pas son âme se salir ...Car ALLAH ( Exalté ) n'aime pas les traitres et les criminels !
    QUI COMBAT LA VERITE SERA VAINCU !
    ALLAH ; à Lui la puissance et la Gloire .

    RépondreSupprimer
  20. je pense que si c'était vraiment obligatoire, Dieu l'aurait mentionné clairement: couvrez vos tétes.

    RépondreSupprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  22. allah dit:
    Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
    alors ce n'est pas un con qui a fait des études à deux balles qui va contredire le coran

    RépondreSupprimer
  23. mehdi mountather6 mars 2014 à 02:51

    Salut le voile islamique ordre d'ALLAH pour les femmes du monde entier donc aux femmes de convertir a l'islam et de mettre le voile islamique pour éviter la mort par ces punitions d'ALLAH les catastrophes naturelles les météorites les astéroïdes tempête solaire les accidents de la route de train crash naufrage les maladies les virus tumeurs cancer de sein les guerres si la fin du monde pour éviter l'enfer cataclysme éternel merci

    RépondreSupprimer
  24. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  25. القول في تأويل قوله تعالى : ياأيها النبي قل لأزواجك وبناتك ونساء المؤمنين يدنين عليهن من جلابيبهن ذلك أدنى أن يعرفن فلا يؤذين وكان الله غفورا رحيما

    RépondreSupprimer
  26. vous aller sur youtube vous regarder "le vrai hijab" de Rachid Abou Houdeyfa tt est expliqué

    RépondreSupprimer
  27. SALAM
    Pourquoi les chretiennes d´antan le portaient elles et le nones de nos jours le font aussi

    RépondreSupprimer