samedi 17 août 2013

Syrie: massacre de chrétiens à Marmara et Kalat Al-Hosn

Au lendemain même de la formation en Turquie de la Coalition nationale syrienne (CNS) il y a deux ans, le vice-président de cette coalition Farouk Tayfour, qui est en même temps le guide de la confrérie des Frères musulmans en Syrie, appelait les brigades de l'internationale islamiste engagées dans son pays à frapper les quartiers habités par les minorités, entre autres nassirites et alaouites, considérées pêle-mêle comme les inconditionnelles alliées du régime. Depuis, les civils chiites et chrétiens sont incessamment la cible de massacres perpétrés par la soi-disant ASL (Armée syrienne de libération) et ses alliés les troupes jihadistes de Nosra et Al-Qaïda.

Les USA, certains pays de l'UE et les pays arabes qui ont adoubé cette coalition syrienne, qui soutiennent sa "révolution" armée, lui fournissent des combattants, l'assistance logistique et jusque les recrues vouées au jihad de niqah, sont tous complices des crimes contre l'humanité endeuillant au quotidien depuis deux ans la Syrie.

Ce matin à l'aube, une nouvelle boucherie a été perpétrée dans deux zones voisines à l'ouest syrien: Marmara et Kalat Al-Hosn (Krak des Chevaliers). Au moins une dizaine de chrétiens syriens, jeunes pour la plupart, ont été tués dans l'attaque de leur région par les hordes jihadistes. Parmi ces martyrs, on a pu identifier: Jacques Saâda, Sumer Issa Yezji, Fedi Elyes, Bassel Watfa, Atallah Aboud, Amin Nagrour, Ibrahim Saâda et Maria Berchini (couple figurant sur la photo). Et ce bilan qui n'est pas définitif risque de s'alourdir encore, hélas, dans les heures qui viennent.


A.Amri
17 août 2013