jeudi 31 janvier 2013

Sur l'autel de Moloch


 Moloch, honte aux apologistes acharnés de tes autels! Maudit le sordide sang qui t'adore! le zèle  contempteur de la vie!  



enfance suppliciée 
sur l'autel de Moloch
j'atteste 
saugrenu
qu'on te prenne au berceau
et mette à la robe
le prosélytisme qui t'engonce
les homélies
et leurs harcèlements
aux fratries de l'ordre ammonite
remettent à l'ordre du jour
le sacrifice infâme païen

j'atteste
assassine
la chape qu'on t'y jette
la tête  passée
à la camisole de force
annonce le carcan de fer
que leur zèle apostolique
d’insatiables Shahryar
passe au cou 
du sérail encagé

enfance marquée au fer du port
j'atteste 
criminel 
ton embrigadement 
les prêtres de Priape
aux sorciers du salafisme 
associés
à vingt mille watts
rôtissent tes oisillons 
 souriant aux anges dans leur nid

j'atteste
apocryphe
le courant infanticide
que tes bourreaux cananéens
et leur venin obscurantiste
t'injectent dans le berceau

sadiques
j'atteste
la barbe qui te barre le chemin
la scie des versets lus en dents de scie*
qui poinçonne informe l'hymen
et de la rose et tendre chair
faisant abats et hachis
écrème la candeur de ton sang
sur l'autel des pères fouettards




A. Amri
31.01.2013

Une version plus étoffée sur ce lien


* Pour en savoir plus sur ces lectures coraniques en dents de scie et les atrophies cérébrales qui en résultent ou y conduisent, je ne saurais trop recommander la lecture du texte "Le voile n'est pas une obligation islamique" écrit par Cheikh Mustafa Mohamed Rached.
La traduction est ici; le texte original dans sa version arabe ici.