dimanche 7 juillet 2013

Sous le bâillon, Attounsia TV

Après l'incarcération de son directeur Sami Fehri qui croupit en
prison sans procès depuis août 2012, Attounsia TV vient de perdre sa fréquence sur Nilesat cédée abusivement à un autre canal de télé.

Nous dénonçons et condamnons avec vigueur la hargne de ceux qui font tout pour étouffer, entre autres médias insoumis, Attounsia TV. Ce rapt de fréquence qui intervient au moment où les pays arabes
se soulèvent contre les dictatures islamistes est un acte de fascisme aux visées bien claires en la circonstance. Les cerbères de l'ordre confrérique veulent endiguer l'onde de choc venant de l'Egypte et ils bâillonnent en conséquence les médias de l'opposition.

Si le pouvoir islamiste croit pouvoir taire ainsi les voix libres de ce pays, il se trompe grossièrement. N'en déplaise aux apôtres de l'obscurantisme faisant de la "légitimité" la nouvelle chemise d'Ottoman*, la Tunisie ne sera jamais la basse-cour d'Ennahdha et ses acolytes.

A.Amri
7 juillet 2013



* Ottoman Ben Affan (579-656, 3e calife éclairé, est mort assassiné, ce qui a suscité une vague de troubles marquant les deux années suivant cet assassinat. Sa chemise ensanglantée est devenue l'emblème de la légitimité, hissée à chaque bataille de succession pour mobiliser ses partisans. Devenue expression figée en arabe, dans la langue courante elle est synonyme de "prétexte", "couvert", "faux-fuyant".